Les Francas

Identité et histoire

Un mouvement d’éducation populaire

Mouvement d’éducation populaire, la Fédération nationale des Francas est une association complémentaire de l’école, reconnue d’utilité publique et agréée par les ministères de l’Éducation nationale, et par les services de la Jeunesse et des Sports.

Depuis 1944, les Francas rassemblent des hommes et des femmes préoccupés d’émancipation sociale pour les enfants et les jeunes, défricheurs de nouveaux champs d’activités et souvent précurseurs. Nombre de concepts nés de la réflexion et de l’action des Francas ont été développés depuis par les Pouvoirs publics, voire par le secteur marchand : patronages laïques, activités périscolaires, centres aérés, CLAE puis centres de loisirs, projet éducatif local…
Les Francas ont intensifié depuis 1994 leur action en faveur du développement de l’action éducative locale : projet local pour l’enfance, accueil éducatif, réseaux locaux pour l’enfance, agences locales enfance-jeunesse.

Les Francas du Rhône et de la métropole de Lyon

Les Francas sont une passerelle entre les structures d’accueil enfance-jeunesse et leurs partenaires potentiels : repérage, mise en relations, construction de projet partagés. Les Francas du Rhône et de la métropole de Lyon travaillent à :

  • Favoriser la qualité de l’action éducative dans le temps libre de tous les enfants et de tous les adolescents
  • Soutenir et accompagner la qualification des intervenants en recherchant la meilleure adéquation possible entre formations habilitées ou professionnelles et projets éducatifs locaux
  • Favoriser la mise en réseau des structures d’accueils et de loisirs autour de thématiques identifiées et partagées visant l’élaboration de chartes éducatives

 Consulter notre projet départemental

Une fédération laïque et indépendante

Les Francas sont une Fédération nationale laïque de structures et d’activités dont la vocation est indissociablement éducative, sociale et culturelle. Ils agissent pour l’accès de tous les enfants et de tous les adolescents à des loisirs de qualité, en toute indépendance, et selon le principe fondateur de laïcité qui, au-delà de la tolérance, invite à comprendre l’autre, pour un respect mutuel.
Leur expertise éducative, déclinée à l’échelon local, est confortée par la dynamique d’un mouvement d’éducation populaire. Ce mouvement rassemble tous ceux qui, en matière d’éducation, veulent faire émerger des idées nouvelles et stimulantes pour le développement de la cité.

De nombreux partenaires agissent quotidiennement avec eux sur le territoire et dans le monde.
Les Francas se veulent espace de rencontre de tous les éducateurs, enseignants, parents, animateurs… favorisant le brassage des origines, des âges et des milieux.
Les Francas permettent également la rencontre régulière de spécialistes au sein d’un Conseil scientifique.

Une fédération qui compte…

  • 3 000 collectivités locales partenaires sur tout le territoire national.
  • 5 000 centres d’activités affiliés.
  • Près de 1 000 associations adhérentes.
  • 50 000 bénévoles mobilisés, regroupés au sein de 82 associations départementales.

Un mouvement fondé sur des valeurs humanistes, porté par une ambition éducative

Les Francas sont rassemblés autour de valeurs – humanisme, liberté, égalité, solidarité, laïcité, paix –, véritables repères de sens pour agir dans la société, qu’ils “mettent en vie“ chaque jour dans leur action éducative, avec pour objectif de faire accéder les enfants et les jeunes à une citoyenneté active. L’éducation est conçue à la fois comme un projet favorisant la réussite scolaire et l’insertion volontaire dans la société. Ce qui suppose notamment de garantir la diversité et la qualité des loisirs éducatifs pour développer un service public de proximité : crèches, centres de loisirs, multi-accueils, clubs de jeunes, etc. Une autre dimension essentielle du projet est de valoriser la diversité des cultures au service du “vivre ensemble“.

Les Francas sont reconnus comme…

  • un éducateur de proximité au service de l’enfance ;
  • un organisateur de loisirs collectifs éducatifs ;
  • un lieu de socialisation pour tous, entre l’école et la famille ;
  • un cadre de formation au vivre ensemble et à la responsabilité ;
  • un mouvement associatif citoyen, force de propositions ;
  • un partenaire innovant des pouvoirs publics.